top of page
  • Eleonora Voltolina

Melinda Mills: “Devenir parents? Ça dépend aussi de la répartition des tâches au sein du couple”

Pourquoi les gens reportent-ils le moment de devenir parents? Avant même d'être au cœur de The Why Wait Agenda, cette question a servi de base aux recherches scientifiques réalisées par un groupe de chercheurs - dans le but d'enquêter sur les causes, les conséquences ainsi que les possibles solutions à l'augmentation significative de l'âge moyen au premier enfant. Parmi eux, Melinda Mills, aujourd'hui directrice du Centre pour les sciences démographiques de l'Université d'Oxford, qui approfondit dans cet épisode de notre podcast les résultats de ses recherches, avec Eleonora Voltolina.

Dans le monde entier, il y a eu une forte chute du taux de natalité, "en particulier en Europe, en Amérique du Nord et dans certains pays d'Asie orientale". Ce phénomène est fortement lié aux "temps de la fertilité", confirme Mills: l'âge moyen des femmes au premier enfant en Europe est désormais de 29 ans et demi, et même "dépasse les 31 ans dans certains pays comme l'Italie, ou l'Espagne". Faire un enfant apparaît de plus en plus comme un pas difficile, envisageable uniquement après avoir trouvé une stabilité professionnelle, économique, habitative. Et parfois même l'ensemble des pièces de ce puzzle ne suffisent pas.

Mais attendre trop longtemps lorsque l'on désire un enfant est un choix douloureux, et non sans risque.



Comments


ensemble

nous pouvons faire la diffÉrence

et changer

les choses.

Permettez-nous d'entrer

en contact avec vous.

Inscrivez-vous à notre mailing-list!

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • LinkedIn
  • TikTok
bottom of page